Chronique – Les Ignobles – blog Tourne la Page

12390897_1018042571589855_8774004791170483415_n

 

Une nouvelle chronique des Ignobles avec le blog Tourne la Page
Si j’ai apprécié toutes les chroniques et tous les avis qui ont été écrits sur ce roman, celle-ci me touche d’une manière particulière. Non, Les Ignobles (inobilis/non nobles) n’est pas une homoromance. Les Ignobles parle de toutes les victimes de leur différence, soumis à l’intolérance d’une société bien-pensante, quelquefois malmenées par d’autres différents. Une réalité qui nous rappelle que l’intolérance est l’affaire de tous et qu’il nous appartient d’y réfléchir ensemble.
« Pour ma part, je trouve que Les Ignobles est un roman qui convient aux lecteurs et lectrices qui se tâtonnent encore sur les histoires d’amour du même sexe. On n’est pas dans le sentimental (dit plus haut), on n’est pas dans le gnangnan, on ne suit pas non plus les premiers pas d’un homme qui ne comprend pas d’où proviennent ses sentiments. Là, la situation est posée et c’est autour de Mathis que l’histoire gravite. Un jeune adolescent de 13 ans qui ne comprend pas pourquoi son frère aîné est parti sans lui donner de nouvelles et qui ne comprend pas pourquoi on « devient » homo. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s