Mon avis sur Anamorphose de Feylie chez Mix Éditions

 

annonce-ana
Anamorphose est un roman de l’auteur Feylie, publié en décembre 2015 chez Mix Éditions

 

Le mot de l’éditeur :
Anamorphose est un livre qui porte fabuleusement bien son titre. C’est une fresque historique vue par le prisme du conte. C’est un conte revu et corrigé par la réalité des choses. Anamorphose, c’est beaucoup de poésie, un soupçon de merveilleux et une intrigue qui nous a envoûtés dès les premières lignes. Feylie, quant à elle, est aussi adorable que drôle. Elle nous livre là un premier roman aussi fascinant qu’un jeu de miroirs. Gageons qu’elle n’a pas fini de nous surprendre. Pour notre plus grand plaisir.

 

Où acheter Anamorphose
o Sur le site de l’éditeur au format numérique et papier
o Sur ibookstore
o Sur Amazon
o Sur Kobo
o Sur Google Play
o Sur 7switch
o Sur commande dans vos librairies au format papier (indiquez le numéro ISBN 978-23-75210-04-8 qui facilitera la recherche)

 

Mon avis
Je voudrais en tout premier lieu féliciter l’auteur pour son excellent travail sur le style de ce roman. Fervente lectrice de romans historiques à une époque, je me suis tout de suite retrouvée en pays connu. J’aime ce langage précieux, ces tournures anciennes, cette emphase dont on se délecte comme d’un mets raffiné. Certains échanges entre la mère et le fils sont particulièrement savoureux. Grandiose ! Donc, chapeau pour ça.
Siegfried est un personnage pris au piège des difficultés propres aux héritiers de royaumes. Conflit entre devoir et vouloir, entre ce que l’on doit montrer de soi et ce à quoi on aspire à être au fond de soi. Je l’ai trouvé chaque fois à sa juste place dans le rôle de celui qui exige tout et qui obtient. Mais à quel prix. À quoi sert le pouvoir s’il manque l’essentiel à sa vie ?
Angel/Engel, l’être délicat entre ying et yang, est insolent. Quiconque à sa place y aurait perdu la tête sur le champ. On se demande même pourquoi cela n’arrive pas, tant on s’attend à voir tomber le couperet.
Mais le mystérieux aux multiples facettes séduit, révèle Siegfried à lui-même, le délivre finalement de ses carcans. C’est un Siegfried grandi, plein d’assurance qui referme les dernières pages de ce livre, entre histoire d’amour et conte fantastique.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s