Johanne, aimée des dieux

confident1

Site officiel Agnès Rabotin

Bonjour, Johanne, quelle surprise !
Bonjour Tata. Je peux t’appeler Tata ?
Je ne porte pas d’autre nom pour ceux que j’invite ici, jeune fille. À ce propos, où est donc passée ton auteur ? J’attendais Agnès Rabotin.
Justement, Tata…
Allez, entre puisque tu es là. Allons nous installer dans le confident et dis-moi ce qui t’amène.

11870785_957570844299445_1414008353406500538_n

Page auteur Facebook

Si je me suis décidée à venir te voir, Tata, c’est que je me pose beaucoup de questions. Et pas que moi ! Je viens au nom d’Éros, d’Hermès, d’Apollon… Et aussi D’Hadrien, qui attend depuis trois ans déjà qu’on lui tende la main.
Allons donc ! Voilà que les dieux de l’Olympe s’en mêlent ! Être mis en scène de si belle manière parmi les humains ne leur suffit pas ?
Si, mais Agnès n’a pas assez de temps pour écrire. Les enfants, les corrections… Elle ne voit pas le jour. Normal, elle travaille même la nuit. Elle s’était promis, Tata. Elle s’était promis qu’elle ne mettrait pas trois ans à l’écrire, ce tome-là. Et voilà, le temps passe si vite. Tu crois que les gens, ils nous ont oubliés ?
Ne t’en fais pas ma chérie, Tata Gugu va leur rafraîchir la mémoire. Mais là n’est pas le plus urgent. Il faut trouver une solution rapide à ce manque de temps, demander aux dieux d’ajouter quelques heures au jour, que sais-je !
Pourtant, je la vois, tu sais ! Je la vois créer dans sa tête. Elle fait des rêves, se promène sur la mythique Ortygie, parle aux dieux qui lui soufflent des choses, s’entoure de nymphes qui lui racontent des légendes depuis longtemps oubliées. Elle voudrait tellement pouvoir les partager, toutes ces belles histoires. Alors elle construit, élabore, efface, recommence, peaufine…
Elle efface ? Voilà qui est autre chose !
Un mot à la fois, Tata, quelques mots par jour. C’est ça, sa vie d’auteure. Certes, le monde ne s’est pas créé en un jour, ni même en trois ans, les dieux m’en sont témoins. Mais c’est long, autant de jours, pour un roman.
Allons, repars tranquille, elle va nous l’écrire ce tome 2. Je la vois, penchée studieusement sur son clavier. Rejoins-la vite, elle parle de toi…

Amazon et L’ivre-Book

origines-le-dernier-oracle

4e de couverture
À 29 ans, Johanne a une mémoire hors norme et un odorat d’une extrême sensibilité. Elle est enceinte de son premier enfant et tout serait parfait si Hadrien, le futur papa, n’était pas un jeune homme trop immature pour faire face à ses responsabilités. S’ajoute à cela l’intrusion dans sa vie d’un mystérieux personnage. Elle voit à travers son regard tandis qu’il la fait entrer dans une nouvelle réalité. Un voyage qui va lui permettre de comprendre les plus grands mystères de l’existence et plus encore, que rien dans sa propre vie n’est le fruit du hasard. Son bébé semble être devenu l’enjeu d’une rivalité olympienne.
Un étonnant voyage mythologique parsemé de multiples rebondissements.

Une chronique de Lecture des livres

Publicités

2 réflexions sur “Johanne, aimée des dieux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s